Le coin pratique

Fleur.jpg
 
 

Qu’est-ce une Made-laine? 

C’est un manchon tricoté en laine dans lequel on incorpore des textures et accessoires variés que l’on peut toucher et manipuler. Le manchon est une source de stimulation visuelle, tactile et sensorielle et sert aussi pour garder les mains bien au chaud! 

Quelle est son utilité? 

Les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’importants troubles cognitifs sont souvent agitées et aiment avoir les mains occupées. On a découvert, notamment en Grande Bretagne où ces manchons (“Twiddlemuffs”) sont répandus, que dans certains cas, ils peuvent apaiser les malades dans des moments d’angoisse ou d’agitation. 

Comment en tricoter? 

Materiels: 

- des aiguilles droites 6/6.5mm
- une sélection de laine de toute couleur et texture (une bonne manière d’utiliser des restes!) 

Instructions 

Pour information le manchon fini mesure à peu près 20 cm fois 28cm

 

1. Revers (ce qui sera à l’intérieur comme une doublure) 

Monter 45 mailles en doublant, voire triplant la laine si elle est très fine. Si votre fil est épais un seul brin suffira. Tricoter en point jersey jusqu’à ce que le revers mesure 28 cm. 

 

2. Corps du manchon (ce qui se verra à l’extérieur) 

Continuez en doublant la laine, mais alterner plusieurs couleurs, types de laine, et points pour faire des rayures variées en texture. Vous pouvez par exemple incorporer du mohair, du ruban etc, tricoter des noppes ou des petits jours pour faire passer un ruban. Tricotez ainsi jusqu’à ce que le manchon mesure 59 cm en tout. Arrêtez les mailles. Vous aurez un grand rectangle qui mesure environ 59 cm sur 38/40cm.

 

3. Les finitions 

Rentrez les fils et coudre le long bord en utilsant un point zig-zag (l’endroit est à l’extérieur). Vous aurez un long tube. Attachez les “décorations” sur la partie multicolore du manchon. Par exemple, vous pouvez y ajouter des gros boutons, des fleurs, des grosses perles, des pompon, des tresses, des lanières en crochet, ou morceaux de tissu et peut être aussi une petite poche. Soyez créatifs, mais assurez-vous que chaque objet est solidement attaché. Ceci est impératif, car les patients peuvent tirer d’une manière répétitive dessus et potentiellement porter l’objet à la bouche. Faites attention aussi de ne pas mettre d’objet coupant sur votre manchon. Il est important également d’attacher des accessoires à ce qui va être l’intérieur du manchon. Vous pouvez mettre une poche (en tricot ou tissu), qui servira de petite “cachette”.

Maintenant, rentrer le “revers” (la partie unie) à l’intérieur du corps du manchon, coudre le bout et c’est fini! Vous verrez que tricoter les manchons est prenant et votre prochaine création sera en route en moins de temps qu’il ne faut pour le dire!